Découverte des Jurys...

 

Théo Schmitt

 

Théo Schmitt est un jeune musicien de 27 ans originaire de la région de Palézieux. Après avoir obtenu un bachelor de « musique à l’école », il poursuit ses études à la Haute École de Musique de Lausanne en master de «Direction d’orchestre» dans la classe d’Aurélien Azan-Zielinski, en obtenant notamment le prestigieux prix « Fritz Bach ».

Il a commencé la musique avec le saxophone, notamment dans la classe d’Elie Fumeaux, au conservatoire de Lausanne. Il a également suivi les cours de direction d’orchestre à vent d’Hervé Grélat et a obtenu son diplôme non-professionnel de directeur. Il pratique régulièrement la direction d’orchestre à vent puisqu’il a pris la direction depuis l’été 2012, en qualité de codirecteur, du Camp Musical de la Région Lavaux. En septembre 2013, il a été engagé pour diriger l’Avenir d’Aclens, Brass Band vaudois composé d’une quarantaine de musiciens, avec qui il remporte la cantonale vaudoise 2018 en deuxième catégorie. En septembre 2014, il a également repris la tête de La Jeune Garde de la Landwehr de Fribourg. Finalement, il a repris en février 2017 la direction de l’Harmonie d’Oron.

Parallèlement à ses activités de directeur, Théo Schmitt se consacre à la composition et compte à son actif déjà plusieurs compositions originales pour Brass Band et Harmonie, comme par exemple Résurrection, pièce imposée en deuxième catégorie harmonie à la fête cantonale des musiques vaudoises 2018. En 2015, l’Ensemble de cuivres Mélodia interprète sa première symphonie. En 2016, l’orchestre à vents du conservatoire lui commande un ciné-concert : Le Trésor du Léman. Dans le cadre de son travail de master, il collabore avec l’orchestre QuiPasseParLà et le chœur MUSEC, rassemblant plus de 110 musiciens, pour créer un ciné-concert : La Légende du Château de Chillon.  www.theoschmitt.com

 

Yvan Lagger

 

Yvan Lagger est un directeur de Brass Bands, compositeur et professeur de musique né en 1971 à Salins (Valais). Il se passionne très tôt pour la musique de cuivre, à l’âge de 8 ans il rejoint les rangs de la Liberté, dont il reprendra la direction en 1990 à l'âge de 19 ans. En 1978, il entre au conservatoire de Sion dans la classe de trompette de Monsieur Michel Schneuwly. En 1986, il quitte le conservatoire de Sion pour celui de Lausanne dans la classe de trompette de Monsieur Robert Ischer. Il entre en 1990 en classe préprofessionnelle avec Monsieur Vanca Samonikov, ancien élève du célèbre trompettiste Maurice André.

Yvan Lagger obtient un diplôme supérieur de trompette en 1995 et termine ses études musicales au conservatoire de Lausanne, par un premier prix avec félicitations du jury pour son diplôme de virtuosité. Ce premier prix lui permettra de se produire en soliste avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne.

Parallèlement à la trompette, Yvan Lagger étudie le cornet dès 1988 en Valais, dans la classe de Monsieur Géo-Pierre Moren. Il rejoint les rangs du Brass Band 13 étoiles en 1987 comme cornet solo, puis tiendra successivement dans cet ensemble les postes de cornet, de bugle et de soprano. En 1992, il étudie la direction avec Géo-Pierre Moren et il est nommé sous-directeur de la formation B du Brass Band 13 étoiles; poste qu'il tiendra jusqu'en juin 2003.

En septembre 2003, Yvan Lagger prend la direction de l’Ensemble de Cuivre Mélodia, seul Brass Band du canton de Vaud évoluant en catégorie excellence, avec lequel il obtiendra le titre de Swiss-Open Champion au KKL de Lucerne en septembre 2006.

Yvan Lagger est également directeur de la fanfare La Contheysanne d'Aven depuis 1998, avec laquelle il a obtenu un premier rang en première catégorie Brass Band à la fête cantonale des musiques en 2014.

Il enseigne également la musique de cuivre en cours privés.  www.yvanlagger.com

 

Pascal Schafer

 

Pascal Schafer est né à Fribourg en 1982. Après avoir obtenu son diplôme d'enseignement du tuba au Conservatoire de Fribourg en 2005, il intègre la classe de concert de Guy Michel à la Haute Ecole des Arts de Berne. Il a obtenu son diplôme en 2009 avec l'euphonium, un instrument parallèle.

A l'automne 2005, il entre dans la classe professionnelle de direction de musique à vent avec Jean-Claude Kolly au Conservatoire de Fribourg. A l'été 2011, il obtient une maîtrise en direction de la musique à vent à la Haute école HEMU (Vaud, Valais, Fribourg).

 

Pascal Schafer dirige actuellement avec succès deux ensembles de musique : depuis 2008, il est directeur de la Stadtmusik de Bienne et depuis 2011, de la société de musique de Giffers-Tentlingen.

 

En 2014, il a été directeur musical de l'opéra pour enfants "Brundibar" et de 2012 à 2014, Pascal Schafer a également dirigé l'Orchestre symphonique des jeunes des Jeunesses Musicales Suisse. En plus de ses activités de chef d'orchestre, il enseigne actuellement dans différentes écoles de musique et au Conservatoire de Fribourg en tant qu'enseignant instrumental et professeur. Pascal Schafer est également un jury recherché lors de divers concours de musique à vent et de solistes, ainsi qu'aux examens de maturité. www.pascalschafer.ch

 

Daniel Bichsel

 

Daniel Bichsel se découvre une passion pour la musique à l’adolescence et acquiert rapidement la maitrise de son instrument de cuivre, l’alto, avec lequel il décroche plusieurs titres de champion suisse. Membre de plusieurs ensembles, il joue notamment avec le « Brass Band Bienne » et le « Brass Band National des Jeunes ». Il est cofondateur du quatuor de cuivres « Volcano », avec lequel il remporte de nombreuses distinctions aux niveaux national et international.

 

En 1989, Daniel Bichsel décide de parfaire ses connaissances musicales en Angleterre auprès de l’ « University of Sheffield », où il obtient le « Diploma in Band Studies » et le diplôme de direction de la « Royal School of Music ». Pendant son séjour, il joue dans deux ensembles d’excellence, le « Sellers Engineering » et le « Yorkshire Imperial Band ».

 

A son retour en Suisse en 1991, il dirige successivement l’ « Avenir de Lignières », le « Brass Band Bienne » puis, douze ans durant, le « Regional Brass Band Bern », avec lequel il accède à plusieurs podiums aux championnats suisses de Montreux. Actuellement, il dirige la « Musikgesellschaft Kappelen-Werdt », qui évolue en formation harmonie.

 

Daniel Bichsel est souvent engagé en qualité d’expert lors de manifestations régionales ou nationales. Domicilié à Prêles, maîtrisant le français et l’allemand, il enseigne à L’ « Ecole de Musique du Jura bernois » et à la « Musikschule Region Burgdorf ».

 

 

Ludovic Frochaux

 

Né en 1991, Ludovic Frochaux débute le tambour à l’âge de sept ans auprès de Paul Jaunin. Il intègre rapidement la section des tambours de la Lyre d’Avenches qu'il dirige de 2004 à 2015. Il est notamment directeur et fondateur du groupe de show Majesticks Drum Corps ainsi que des Tambours de la Broye.

Professeur de tambour dans plusieurs écoles de musique de la Broye, il a le privilège d'effectuer ses cours de répétitions au sein de l'orchestre de représentation de l'Armée suisse. En outre, il préside la Commission Tambours de l’Association Cantonale des Musiques Neuchâteloises (ACMN) de 2009 à 2019 et est membre de la Commission Technique de l'Union Romande des Tambours et Fifres (URTF).

En 2006, il obtient le diplôme de moniteur auprès de la Société Cantonale des Musiques Fribourgeoises (SCMF) puis, en 2010, le diplôme fédéral de moniteur tambour délivré par l’Association Suisse des Tambours et Fifres (ASTF). A titre individuel, il a remporté plusieurs titres de Champion tambours lors des concours de solistes neuchâtelois et vaudois.

Passionné par tout ce qui touche de près ou de loin au tambour, Ludovic Frochaux a composé et compose de nombreuses pièces pour tambours et percussion. Il est également directeur du Neuchâtel Drum Show et directeur de production du festival Avenches Tattoo.

 

Dominique Magnin 

 

Dominique Magnin débute le tambour à l’âge de sept ans au sein de la société de tambour « Les Tambours du Lion » au Grand-Saconnex à Genève. En 1991, il entre dans les rangs de « L’Union » de Villaz-St-Pierre (FR) où il est encore actif. Entre 1994 et 1996, il suit les cours de direction de la commission cantonale de tambour (SCMF) où il obtient un diplôme de moniteur tambour. Plus tard, il suit les cours de brevet fédéral dispensé par l’association suisse des tambours et fifres à Aarau. En 1995, il effectue son école de recrue en tant que tambour militaire, puis par la suite prend la direction des tambours de la brigade infanterie 2 en tant qu’appointé tambour. Actuellement, Dominique est moniteur tambour de l’entente musicale Promasens-Rue, société avec laquelle il a remporté 2 titres de champion fribourgeois (2010 et 2015) et remporté la fête cantonale vaudoise de Savigny (catégorie BA invité) ainsi que de L’Union de Villaz-St-Pierre. Président de la société de tambour « L’Echo des Bois » de La Joux-Le Crêt de 2002 à 2018, il siégea également à la commission cantonale de tambour de la SCMF comme responsable des cours de perfectionnement de 2006 à 2010 avant d'en prendre la présidence de 2011 à 2016.

En dehors de ses activités de monitorat, Dominique Magnin est souvent appelé à fonctionner comme Jury dans des concours aussi bien régionaux que cantonaux. A ses heures perdues, il est encore compositeur et son répertoire comporte plus d’une vingtaine de pièces de tous styles.

 

Quelques dates :

- 1999 couronné à la fête romande de tambour à Savièse T1

- 2004/2005/2006/2013 vice-champion fribourgeois soliste tambour

- 2008 champion fribourgeois soliste tambour